Je suis un Titre. Double-cliquez moi.

Alimentation et ostéopathie

En matière d’alimentation, il existe des centaines de régimes et de conseils pour s’alimenter correctement : régime végétarien, régime végétalien, régime paléo, flexivore, curdivore, frugivore, locavore, sans gluten, sans lactose...

Chaque régime s’accompagnera de son lot d’avantage et d’inconvenient mais malheureusement il n’existe à ce jour aucun autre conseil universel que pour manger sainement, il faut manger équilibré et varié…

 

Nous avons décider d’attirer votre attention sur 2 principes d’alimentation ce qui nous semblent pertinents en matière de nutrition car ils nous fournissent des informations intéressantes sur le fonctionnement de notre organisme:

 
Manger équilibré en fonction de l’équilibre Acido-Basique :

Parmi tous les équilibres possibles en matière de nutrition ( équilibre entre les repas riches et les repas légers, équilibre entre le cru et le cuit, équilibre entre le sucré et le salé…), nous vous proposons de faire particulièrement attention à l’équilibre acido-basique de votre organisme.

Dès fin du 19ème siècle, par l’intermédiaire de Claude BERNARD, nous savons qu’il existe tout un ensemble de paramètres devant rester constants au sein de notre organisme afin de maintenir notre état de santé, c'est le principe d’homéostasie si important en ostéopathie : la température corporelle, la glycémie, la pression sanguine, le rythme cardiaque ou encore le pH ( le taux d’acidité dans le corps ).

En effet, un taux d’acidité trop important dans le corps et de manière chronique contribuera directement :

  • au vieillissement cellulaire car le surplus d’acide attaquerai directement les cellules du corps

  • à la déminéralisation osseuse, lorsque le pH de notre sang est trop acide, notre organisme va puiser dans les substances minérales alcalinisantes ( ou basifiants ), comme le calcium des os, pour neutraliser l’acidité.

  • à l’inflammation de l’organisme , lorsque les acides vont être neutralisés par les minéraux basifiants, des dépôts de cristaux vont se formés 

Pouvant se traduire par les symptômes suivants :

  • Tendinites

  • Reflux gastrique

  • Brulure d’estomac

  • Ostéoporose

  • Arthrose

  • Arthrite

  • Crise de gouttes

  • Irratations de la peau : eczéma, psoriasis, boutons d’acné

  • Sinusites, otites, bronchites chroniques

  • Crampe musculaires

  • Fatigue, jambes lourdes

 
Manger varié en fonction de votre groupe sanguin

Tout d’abord il faut comprendre que notre groupe sanguin est la clé de voute de tout notre système immunitaire.

C’est ce dernier qui détermine ce qui va agresser ou non nos défenses immunitaires : virus, bactérie, produits chimiques, stress…

Le rôle de ce système immunitaire est :

 - de déterminer les éléments étrangers à notre organisme et les détruire.

 - de reconnaître ce qui nous appartient.

Pour assurer son rôle, notre système immunitaire s’appuie notamment sur des marqueurs chimiques, les antigènes, qui, au contact d’un élément étranger va sécréter des anticorps.

Les antigènes différenciants les divers groupes sanguins comptent parmi les plus puissants de l’organisme.

Les différents groupes sanguins correspondent aux différents antigènes dont nos globules rouges sont porteurs ( cf. tableau ci contre )

 

Quand les antigènes de notre groupe sanguin détectent la présence d’un antigène étranger ( d'un autre groupe sanguin par exemple ), ils produisent des anticorps pour combattre d’intrus, en s’agglutinant autour de l’intrus.

 

C’est ce qui explique pourquoi le groupe O est donneur universel et le groupe AB est receveur universel

Le lien avec notre alimentation ?

Le naturopathe Peter J. D'Adamo remarque que de nombreux aliments suscitaient le même processus d’agglutination que celui qui se produit en présence d’un antigène étranger, mais rarement chez tous les groupes sanguins à la fois..

Les responsables de cette agglutination sont des protéines appelés " lectines " que l'on trouve dans tous les végétaux et les animaux et qui, dans notre organisme, interagissent ou non avec les antigènes de nos cellules pour provoquer ce processus d’agglutination.

Certains aliments vont agresser un groupe sanguin en particulier en raison de leur ressemblance avec les antigènes d'un autre groupe. 

Par exemple:

  • Les lectines du lait s'apparentent aux antigènes du groupeB. Donc, dès qu'une personne du groupes O ou A absorbe du lait, leur organisme provoque une agglutination pour les rejeter.

  • Le gluten, la lectine la plus connue, provoque de douloureuses irritations voir une réelle inflammation de l’intestin grêle chez les patients du groupe O mais aucun trouble chez le groupe A 

 

Généralement, 95% des lectines sont neutralisées par l'organisme. Toutefois, près de 5% traversent la barrière intestinale pour arriver dans le sang où elles attaquent et détruisent par agglutination les globules blancs et rouges engendrant ainsi, à long terme, un certain nombre de problèmes de santé. Certains aliments, selon notre groupe, auraient donc une action positive, neutre ou négative sur notre santé.

L'effet de l'alimentation dépend de la capacité de chacun à la métaboliser. C’est peut être ce qui explique que le même régime ( régime sans gluten, régime sans lactose…) peut avoir des effets opposés chez des personnes de groupe sanguin différents.

 

Voici donc les caractéristiques digestives de chaque groupe sanguins et l'action positive/neutre/négative des aliments ( à ce jour, les différents rhésus ne semblent pas jouer un rôle important dans ces régimes alimentaires ) :

Groupe O
Groupe A
Groupe B
Groupe AB

Rappelons qu'il n’existe aucun conseil, aucune solution diététique déjà personnalisé à chaque individu, 

Nous avons décider d’attirer votre attention sur l’importance de équilibre acido-basique dans le corps ainsi que l’influence de votre groupe sanguin sur votre métabolisme mais de nombreux autres facteurs influenceront votre digestion :

votre condition physique, votre histoire, vos antécédents médicaux, votre ethnie, votre moral, etc.

Selon nous, en matière d’alimentation, tout conseil, toute recette de " grand mère" est bon à prendre mais rien ne vaut l’empirisme. 

La connaissance ( de votre corps ) vient de l’expérience, tout le reste n’est qu’information. Albert EINSTEIN.

Autres articles

par Cynthia HAYEK, Ostéopathe à Paris 

Parmis les nombreuses pathologies que pourrait subir un tendon, la tendinite est celle que l’ostéopathe retrouvera le plus souvent dans son cabinet.

On s’accorde à dire que les tendinites surviennent principalement à cause d’un surmenage, d’un excès de contraintes au niveau des tendons, que ce soit pour le sportif ou pour les personnes effectuant des gestes répétitifs dans leur métier.

Nous verrons que la physiologie de ces tendons nous permettra de mieux comprendre leur inflammation ainsi que leur prise en charge en ostéopathie.

Ostéopathie tendinite du coude | Ostéopathe paris 10